28 SEPT.

2020

Économie circulaire : vers un monde idéal ?

L’intérêt grandissant pour les enjeux de l'économie circulaire, tels que le changement climatique, les énergies renouvelables et le recyclage, a donné naissance à de toutes nouvelles industries. Dans cet article, nous revenons sur les raisons du passage du modèle économique linéaire au modèle circulaire, les implications de cette révolution industrielle et les opportunités pour les investisseurs.

L’intérêt grandissant pour les enjeux de l’économie circulaire, comme le changement climatique, l’efficacité énergétique et l’utilisation des ressources ainsi que la gestion des déchets, a donné naissance à de toutes nouvelles industries. Cela a permis à d’anciennes sociétés de se réinventer et a favorisé l’émergence de nouvelles entreprises.

Les Nations unies ont adopté 17 objectifs de développement durable pour 2030, incluant une « énergie propre et à un coût abordable » et des modèles de « consommation et production durables ». L’Union européenne a dévoilé son nouveau plan d’action pour l’économie circulaire en 2020, insistant notamment sur la prévention du suremballage. En 2018, la Chine, qui était auparavant le centre du commerce mondial du recyclage, a fortement restreint les importations de plastiques.

Après le solaire et l’éolien, l’hydrogène s’érige comme la prochaine révolution dans le domaine de l’énergie verte et bénéficie déjà de subsides publics et d’importants soutiens des investisseurs institutionnels.

L’amélioration des techniques de recyclage sera synonyme d’opportunités d’affaires. Cette évolution est soutenue tant par une réglementation plus stricte que par des facteurs économiques. La production de biens à partir de matériaux recyclés consomme beaucoup moins d’énergie et permet globalement de réduire les coûts.

La prolifération de biens et matériaux jetables bon marché est l’un des principaux effets néfastes de l’économie linéaire. La transition vers une économie circulaire nécessitera un changement profond des habitudes de consommation et des valeurs sur lesquelles elles reposent.

Alors que l'économie mondiale n'est actuellement circulaire qu'à concurrence de 9% environ, il est probable que l’évolution sera plus rapide que beaucoup ne le pensent, stimulée par un sentiment d'urgence et l'innovation. En tant qu'investisseur responsable, nous avons un rôle important à jouer en soutenant les entreprises qui s'efforcent de développer l’économie circulaire.
 

Télécharger le résumé