Les stratégies Equity Market Neutral peuvent-elles générer une performance même lorsque les marchés sont vraiment tendus ? Emmanuel Terraz, Global Head of Absolute Return & Quantitative Equity et Head of Equity Market Neutral, nous donne son avis. 

Ce n’est un secret pour personne : il est très difficile, voire impossible, de prédire l’évolution des marchés. Dans des marchés haussiers, les investisseurs y pensent rarement ; mais chaque fois que les prix s’effondrent, beaucoup regrettent de ne pas avoir fait davantage pour protéger leur portefeuille. Certains investisseurs tentent de décorréler celui-ci en recherchant des sources de rendements qui ne dépendent pas de la fluctuation des marchés. Tel est l’objectif des stratégies de performances absolue qui visent à offrir également une certaine réduction des risques pour les portefeuilles.

C’est le cas des stratégies Equity Market Neutral qui visent à ne pas dépendre d’un environnement de marché spécifique. Leur objectif consiste à générer des rendements positifs et à rendre le portefeuille le plus insensible possible aux fluctuations des marchés.

Comment y parviennent-elles ?

Il existe différents types de stratégies. Chez Candriam, nous pensons que la combinaison de stratégies complémentaires est essentielle pour générer une telle performance. Par exemple, les stratégies d’arbitrage sur indices sont plus efficaces quand il y a une forte dispersion des rendements sur les marchés. D’autre part, plusieurs études montrent que les stratégies en valeur relative se comportent généralement bien lorsque la dispersion des rendements est faible. Cela signifie que si ces deux stratégies sont associées, elles peuvent apporter au portefeuille une diversification efficace et générer de solides rendements ajustés au risque, quelle que soit l’orientation du marché.

Utilisée dans un portefeuille diversifié comprenant actions, obligations, immobilier et matières premières, une stratégie Equity Market Neutral permet de stabiliser la performance globale du portefeuille. Etant moins corrélées à la plupart des classes d’actifs traditionnelles, ces stratégies peuvent également contribuer à réduire la volatilité du portefeuille et donc son risque global.

L’expérience de Candriam

Chez Candriam, nous gérons des stratégies de ce type depuis près de 20 ans. Le processus d’investissement, qui vise à protéger les portefeuilles contre les tendances directionnelles des marchés, a prouvé son efficacité en période de fortes turbulences. C’est pourquoi nous sommes parvenus à nous en tenir uniquement à notre processus éprouvé : identifier les opportunités et prendre des positions lorsque le ratio rendement/risque est intéressant.

Notre processus d’investissement combine deux stratégies d’arbitrage complémentaires. Tout d’abord, des positions d’arbitrage sont prises sur les principaux indices mondiaux tels que le S&P 500 ou l’Euro Stoxx, afin de bénéficier des fluctuations de prix lors de leur rebalancement régulier. Les indices sont généralement rebalancés selon un calendrier défini et consistent même si le calendrier peut varier d’un fournisseur à l’autre. Au cours de ce processus, les indices ajoutent ou suppriment les titres et modifient les pondérations de leurs composants. L’ensemble de cette activité impacte les cours de bourse des actions. Cela signifie qu’en période de volatilité, au moment du rebalancement des principaux indices, la volatilité est encore plus élevée.

Ensuite, nous construisons des positions d’arbitrage de stratégies en valeur relative. L’objectif de ces positions est d’exploiter les écarts de prix relatifs entre deux instruments similaires, comme par exemple deux valeurs du même secteur.

 

Graphique : Performance de la stratégie Equity Market Neutral

Eq-Market_Neutral_Strategy_FR.JPG

Source : Bloomberg et Candriam, mars 2022

 

Une double approche quantitative & qualitative

Lors de la sélection des opération à inclure dans nos portefeuilles, les deux aspects complémentaires de notre processus sont particulièrement utiles en ces temps de turbulences. Premièrement, nous utilisons des outils quantitatifs pour identifier les opportunités d’investissement. Il convient de noter que cette méthode est indépendante de l’actualité et de la volatilité des marchés. Deuxièmement, grâce au processus de valorisation et à l’analyse qualitative que nous appliquons avant chaque opération, nous sommes en mesure de comprendre les principaux facteurs de risque associés à chaque opportunité d’investissement et comment ils peuvent influer sur notre portefeuille. Ce processus nous permet d’ajuster la taille de nos positions et de les couvrir efficacement contre les risques actuels du marché.

Qu’en est-il de la concurrence ?

Nous estimons que nous n’avons pas de concurrents directs avec un processus de gestion semblable mais davantage des concurrents indirects qui mettent en œuvre différentes stratégies de performance absolue. Certains fonds actions long/short mettent en œuvre des stratégies plus « traditionnelles », qui peuvent être très prisées dans certaines conditions de marché. Le résultat ? Des performances qui peuvent être décevantes, comme nous l’avons vu lors de la crise du COVID en 2020.

La plupart des gérants long/short ont considérablement réduit le levier de leur stratégie à la mi-mars 2020 en raison de la hausse de la volatilité au cours de cette période. Cela a eu un impact considérable pour de nombreux investisseurs : plus il y a de fonds et gérants positionnés sur la même transaction, pire est l’impact sur le cours du titre qu’ils négocient. Ces opérations ont eu un effet domino sur les autres fonds qui, ayant atteint leur limite de stop-loss, ont également commencé à vendre leurs positions. Ainsi, de nombreux fonds impliqués dans ce type de stratégies ont été fortement affectés et ont subi des fluctuations importantes de leur valeur liquidative.

Nous sommes convaincus que notre processus d’investissement unique combinant approches quantitative et qualitative, ainsi que la compatibilité de notre stratégie avec la forte croissance de la gestion passive sont de véritables atouts pour tout investisseur.