Nous prévoyons des rendements positifs, mais plus faibles, à mesure que la réouverture des économies se poursuit.

La pandémie reste une préoccupation sur le plan social et sanitaire. Elle l’est moins pour les actifs risqués, grâce au déploiement des vaccins et à la réouverture des grandes économies. Les objectifs sont revus à la hausse et les économies entrent dans une nouvelle phase.

Nous restons fidèles à notre positionnement de portefeuille privilégiant les actions au détriment de la duration. Nous identifions quelques poches de valeur. Le marché des actions américaines semble avoir intégré bon nombre de bonnes nouvelles, mais cela ne fait que renforcer la rotation par à-coups en faveur de l'Europe. Le marché des actions émergentes offre des valorisations intéressantes. Dans l’univers obligataire, nous nous concentrons sur les segments à rendement plus élevé sans forcément conserver une duration courte. Nous sommes conscients des risques, que vous trouverez en détail dans notre note complète, et conservons des couvertures par le biais d’options.

La gestion de portefeuille est avant tout une question de tendances à long terme. Nous décrivons nos prévisions de changement de paradigme.

Lisez la suite......