10 JANV.

2018

Entreprise , Actualités ESG , ISR , Thèmes

Candriam s'engage contre le travail des enfants

Candriam s’engage, aux côtés de 60 autres institutions financières, contre le travail des enfants dans le secteur du cacao en devenant signataire du nouveau rapport publié par la GES (Global Engagement Services) : « Combatting child labour – Investor expectations and corporate good practice ».

Ce rapport s’adresse aux entreprises du secteur du cacao et vise à réguler un secteur trop souvent pointé du doigt pour le travail forcé des enfants. De nos jours, ce sont plus de 2 millions d’enfants qui exercent cette activité dans des conditions extrêmes, notamment en Afrique de l’Ouest.

Suite à de nombreux contacts et réunions avec les entreprises du secteur du cacao, la GES met en avant dans son rapport les attentes des investisseurs envers les sociétés productrices de cacao, toutes tailles confondues. Ainsi, ces entreprises devront faire preuve de plus de transparence en termes de politique de travail, démontrer des progrès dans la lutte contre le travail des enfants dans toute la chaîne d’approvisionnement et de production du cacao et accorder un revenu équitable aux agriculteurs.

Ce rapport vise donc à réguler au mieux le secteur et met en avant les actions qui sont et seront menées par les parties prenantes (gouvernements, signataires du rapport, sociétés cacaotières, etc.) afin d’améliorer les conditions de travail actuelles.

Soutenir une telle initiative est une occasion supplémentaire pour Candriam de défendre ses valeurs et de démontrer son soutien à la défense des droits humains.