25 AVR.

2017

Le scenario de « reflation » tend à s’essouffler, les marchés ayant sans doute intégré la plupart de ses composantes. Par ailleurs, tant l’implémentation du programme de l’administration Trump que les actions de la Réserve fédérale semblent ralentir. L’économie semble cependant continuer à bien se porter.

Les marchés attendent plus de concrétisation des promesses de réformes fiscales pour reprendre leur course.

  • Nous avons donc allégé la Finance en repassant à « neutre », étant donné le rythme probablement plus lent de la pentification de la courbe des taux d’intérêt américains.
  • Nous maintenons notre sous-pondération des secteurs présentant peu de potentiel dans ce contexte, à savoir les Télécoms et les Services aux collectivités.
  • Nous sommes neutres sur l’énergie, car les tensions géopolitiques empêcheront probablement tout décrochage du prix du pétrole, et les hausses sont limitées entre autres par le volume de puits disponibles aux États-Unis. La driving season va bientôt commencer, ce qui justifie cette position neutre envers le secteur.
  • Nous repassons à « neutre » sur l’immobilier, la menace d’une hausse brutale des taux longs semblant s’éloigner pour un bon moment. Par ailleurs, nous pensons que la Fed n’est pas significativement behind the curve.
  • La technologie, malgré sa récente performance, nous semble encore receler de l’intérêt.